mercredi 4 juillet 1979

Moorea

Carnet de voyage en Polynésie - 2

Ce deuxième jour à Moorea, nous louons une petite voiture (une méhari jaune) pour faire le tour de l'île. Nous allons nous arrêter où bon nous semble, contempler le lagon et ses eaux mélangées de bleu, de vert ou de turquoise, nous baigner et admirer les montagnes ...


A partir du Kia Ora hôtel, nous allons faire le tour de l'île dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. La côte nord, la mieux exposée (nous sommes dans l'hémisphère sud) est la plus découpée et la plus belle ...


Un premier arrêt à Maharepa ...


puis dans la fameuse baie de Cook. Le célèbre James est passé par ici en 1777 !






En arrière plan, le Mont Rotui (899 m)


Ici, on cultive des ananas ...




Depuis Paopao, une route permet d'atteindre le cœur de l'île. 


Des euphorbes ...


Après quelques kilomètres, on arrive au Belvédère, un site superbe.
Un regard à gauche, vers la baie d'Opunohu ...


... puis vers la baie de Cook ...


Entre les 2 baies, le Mont Rotui ...




En redescendant, nous nous arrêtons pour voir le marae de Titiroa. Ce lieu de culte (restauré en 1969), se trouve au milieu d'un superbe bois de mape, châtaigniers tahitiens, au tronc caractéristique. Le mur d'enceinte du marae est fait de blocs de basalte ...


L'ahu est séparé du mur d'enceinte. Sur cette plate-forme construite en basalte et en corail se déroulaient les anciens cultes polynésiens, associés souvent à des cérémonies culturelles, sociales et politiques ...




Nous allons déjeuner au bord de la baie de Cook ...


Les farés d'un hôtel au bord de l'eau ...




La vue traditionnelle de la Baie de Cook ...




Le bateau de la ligne régulière Papeete - Moorea ...


Nous continuons en suivant la route côtière, d'abord par la Baie d'Opunohu ...








Le motu Thiahura, à la point Nord - Ouest de l'île ...


La vue depuis la côte Sud ...






Avant de rentrer, une vue vers le Pacifique, le lagon, les cocotiers et l’hôtel depuis la route ...





C'était notre dernière journée à Moorea. Demain nous partons pour Raiatea.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires