vendredi 6 juillet 1979

Raiatea - Tahaa

Carnet de voyage en Polynésie - 4

Dès 8h 30 nous sommes prêts pour partir en ballade ... en pirogue à moteur bien sûr !




Ce matin, nous allons à Tahaa. La pirogue nous conduit du lagon de Raiatea à celui de Tahaa, tout en restant à l’intérieur du récif, et par conséquent dans des eaux protégées ...




Après une promenade de 30 min à bord du bateau, nous arrivons dans le village de Tiva.


Le chef du village a construit des aquariums naturels qui recèlent de nombreuses espèces tropicales ...


Cette tortue apprécie les fleurs d'hibiscus ...






Dans un autre bassin, se trouve des petits requins ...






Sur l'île, il n'y a qu'un seul hôtel, le Village Tahaa avec ses 4 bungalows sur pilotis ...


Nous reprenons la pirogue pour une autre île, un petit motu ...


C'est une île déserte (en 1979) d'où nous avons des vues magnifiques sur Bora Bora distante d'une trentaine de kilomètres ...








Nous allons pouvoir nous baigner, plonger et ramasser quelques coquillages ...






Bora Bora au loin, où nous irons dans quelques jours ...


L'après-midi est plus culturel. 


A la pointe Faatiaapiti, dans un site sauvage, se trouve le célèbre Marae Taputaputea, haut lieu et sanctuaire de la royauté maorie. Considéré comme le berceau de la culture maorie, ce marae est certainement le site archéologique le plus important de tout le Pacifique Sud ...


On peut y voir une grande place dallée (10 m par 50 m environ) et un mur comportant des plaques de corail ou de rocher dont certaines atteignent 3 m de haut. 
Le marae est juste en face de la passe Te Ava Moa par laquelle pénétraient, autrefois les grandes pirogues venues des îles lointaines ...




Retour à l’hôtel. Quelques vues depuis le balcon du bungalow ...




un peu plus tard, avec un soleil rasant ...






Au loin l'île de Huahine derrière le motu ...


Pendant le dîner, on nous offre une fleur de Tiaré 'Apetahi. On nous explique que cette plante est un arbuste endémique de l'île de Raiatea et ne pousse que sur le plateau du Mont Temehari. La fleur a une demi-corolle à 5 pétales, et elle est souvent utilisé comme emblème de l'île de Raiatea ...

On nous explique aussi que pour trouver ces fleurs, il faut marcher plusieurs heures ...



Actuellement (2017), le Tiare 'Apetahi est en voie de disparition.
Classé parmi les espèces protégées en 1996, la cueillette en est absolument interdite.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

commentaires